projetmobile-1-etape

Votre projet mobile : 1ères réflexions vers le succès

Réseau social, support commercial, santé, transport… Vous avez une idée d’app, mais celle-ci n’est pas encore vraiment cadrée ? Avant de vous lancer dans la définition des choix techniques de votre application et sa phase de développement, il vous faut creuser davantage vos réflexions pour mettre en œuvre votre projet mobile.  Commençons donc par la 1ère étape, la phase de cadrage de vos idées.

« Une idée n’a quasiment aucune valeur. Sa valeur repose sur son exécution. » : Jérémie Berrebi

VOTRE PROJET MOBILE :
1ÈRES RÉFLEXIONS VERS LE SUCCÈS

La clé réside dans votre capacité à caractériser les fonctionnalités concrètes de votre app, afin d’avoir une première expression détaillée des besoins auxquelles elle répondra.

Nous proposons pour vous y aider, une méthodologie en deux étapes :

  • un brainstorming pour définir les fonctionnalités,

  • une étude de marché pour déterminer celles qui seront implémentées dans la V1.

En effet, de trop nombreux porteurs de projets cherchent à intégrer toutes leurs idées tout de suite, pour avoir une application la plus exhaustive possible. Erreur, vos délais seront rallongés, et vous risquez de bâcler certaines fonctionnalités pour ne pas dépasser votre budget. Il est préférable de vous limiter dans un premier temps, d’autres versions de votre app ne tarderont pas à faire surface pour continuer d’alimenter la ferveur de vos mobinautes.

DU BRAINSTORMING AUX FONCTIONNALITÉS

https://media.licdn.com/mpr/mpr/AAEAAQAAAAAAAAdFAAAAJGQ4ZDVkMjFjLWJiNTctNDk5YS04YzY4LWM2MzU5OTIzZGM1OA.jpg

La première étape consiste à mener un brainstorming de groupe à qui sera présenté le projet. Chacun définira les bénéfices attendus par la cible (utilisateurs grand public en B2C, commerciaux d’une entreprise en B2B etc.), puis les fonctionnalités qui permettront d’atteindre ces objectifs.

Pour rester aussi créatif que possible, chaque membre du groupe devra identifier personnellement et sans échanger avec les autres, les bénéfices attendus pour atteindre l’objectif du projet. Question organisation, vous pouvez laisser une phase de réflexion de 5-10min, et mettre à disposition des post-it qui seront ensuite regroupés par type de bénéfices sur un tableau blanc.
Par exemple : pour organiser un déjeuner d’affaires impromptu, il faut que que le lieu de déjeuner ne soit pas trop éloigné de mon bureau, et qu’en plus il y ait un minimum d’affinité business avec l’autre personne.

Puis, chacun remplira de son côté des post-it avec les fonctionnalités nécessaires pour chaque bénéfice (5-10 minutes), qui seront à leur tour regroupés par fonctionnalité principale.
Par exemple : afficher une carte avec les personnes libres à déjeuner, un écran pour valider la pertinence du profil, afficher une carte avec les lieux possibles pour déjeuner, un dernier écran de validation avec la possibilité de laisser un message d’introduction, et ensuite attendre une notification pour confirmation ou refus de la proposition de déjeuner.

Enfin, chaque membre du groupe notera sur un post-it les attentes de la cible qui n’auront pas été satisfaites avec les fonctionnalités prévues (5-10 minutes).
Par exemple : comment qualifier la pertinence du profil ? demander de rentrer un profil business à l’utilisateur, ou utiliser un compte LinkedIn pour simplifier la démarche ? Doit-on proposer un statut libre/pas libre ? Doit-on préremplir une liste de restaurants préférés pour faciliter la transformation ?

Si le résultat de ce brainstorming n’est pas satisfaisant, rien n’interdit de reprendre le process autant de fois que nécessaire, y compris avec d’autres personnes qui enrichiront la réflexion.
Notez aussi que ce processus créatif peut être encadré par des animateurs, et utiliser des solutions logicielles comme WorkshopIT qui permettent d’interagir avec les smartphones des participants au travers de post-it virtuels, de projeter les regroupements sur un écran et enfin de faciliter le reporting post-brainstorming.

DE L’ÉTUDE DE MARCHÉ À L’EXPRESSION DÉTAILLÉE DES BESOINS

https://media.licdn.com/mpr/mpr/AAEAAQAAAAAAAAe-AAAAJDcyNTU2NTgxLTY4MDItNGY3OS1hNzA2LWFjNGU4ZjU4ZmI4Mw.jpg

Une fois les fonctionnalités calées par le Brainstorming, la seconde étape consistera à mener une étude de marché avec les futurs utilisateurs : présentation du projet, des bénéfices attendus, puis des fonctionnalités. Enfin, vous pourrez demander de noter les bénéfices et fonctionnalités de 1 à 10, avec un questionnaire pour quantifier leur vision du projet sur ces différents aspects.

S’il peut être assez facile de mobiliser les équipes internes pour les questionner sur vos projets B2B, il ne faudra pas hésiter non plus à le faire en B2C, même avec un budget limité, en proposant par exemple d’en faire un sujet de stage pour un étudiant école de commerce ou IAE. A l’issue de cette phase, en fonction des notes obtenues, vous aurez une bonne idée des fonctionnalités nécessaires pour une V1 Minimum Viable Product (MVP) qui permettra de couvrir d’emblée 80% des besoins.
Il restera à formaliser un document d’expression détaillée des besoins, qui synthétisera le contexte du projet, les bénéfices attendus et enfin les fonctionnalités de la V1, avec la perspective des fonctionnalités additionnelles qui seront implémentées dans un second temps dans la future V2.

À ce stade, votre réflexion devrait être suffisamment mature pour franchir les prochaines étapes de la réalisation de votre projet mobile. Une question reste en suspens ? N’hésitez pas à nous la poser !

Plusieurs commentaires ont été laissés sur l'article “Votre projet mobile : 1ères réflexions vers le succès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 + = onze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>