Interview de Florian Bureau, CEO d’Apps Panel

Florian, qu’est-ce qui t’a poussé à créer la société Apps Panel ?

J’ai eu la chance d’intégrer la première promotion d’EPITECH Lyon en septembre 2007 qui m’a permis très tôt de me mettre dans le bain de l’entreprenariat, d’abord au sein de la Junior entreprise (EPIWEB) en octobre 2007, puis de la création de ma première société, la Web Agency IAL (Informatique à Lyon) en avril 2008.

J’ai ensuite participé à d’autres projets entrepreneuriaux, en tant qu’associé apportant une caution technique, comme Missioo, PlaceToEat, Madeinphone… tous dans le domaine des TIC.

Le projet Apps Panel est né fin 2010 au sein de la seconde société que j’ai créé en septembre 2010 toujours en parallèle de mes études à EPITECH Lyon, l’agence mobile NOMEO, afin de se préparer à répondre à la vague d’apps mobile « 2.0 » qui est celle de l’investissement raisonné en terme de ROI, et non plus de la simple présence avec une « apps vitrine » dont on ne connait in fine pas ou peu l’impact réel.

Très rapidement, nous nous sommes rendus compte que nous ne n’arrivions pas à faire des propositions commerciales compatibles avec les budgets de nos clients avec des développements ad hoc, alors que les besoins étaient toujours peu ou prou les mêmes dès qu’il s’agissait d’apps mobiles :

  • Etre capable de gérer plusieurs OS mobiles,
  • Synchroniser le contenu des apps avec d’autres sources d’informations (blog, flux xml, réseaux sociaux…),
  • Gérer l’envoi de notifications simples ou évoluées (sondages, géolocalisation…)
  • Et enfin pouvoir analyser le retour des campagnes marketing (statistiques/analytics mobiles).

D’où l’idée de regrouper l’ensemble de ces outils en un seul, avec d’un côté un back office unique qui faciliterait le travail des marketeurs afin d’étudier le ROI de leurs actions, et de l’autre un SDK unique par OS mobile pour les développeurs qui pourront enfin maitriser coûts et délais de production des apps :

la plateforme Apps Panel est née fin 2010 de cette réflexion, et après des premiers tests concluants et des premiers déploiements commerciaux avec NOMEO en 2011, nous avons décidé de créer début 2012 une nouvelle société, Apps Panel, qui édite cette plateforme sous forme SaaS ou licence.

Peux-tu nous en dire plus sur Apps Panel aujourd’hui ?

La plateforme Apps Panel est aujourd’hui utilisée par + 80 apps installée chez +600.000 utilisateurs, qui génèrent mensuellement +2.000.000 notifications et délivrent +120.000.000 contenus.

Nous nous positionnons comme éditeur expert en solutions mobiles, car nous avons enrichi la plateforme Apps Panel d’une gamme de services allant du conseil en stratégie mobile à la promotion en passant par la création d’apps sur mobiles ou le partage de notre expertise dans le domaine des notifications riches, que ce soit dans leur envoi ou dans leur monitoring temps réel.

Pour des besoins ponctuels, la plateforme Apps Panel est disponible gratuitement en version SaaS jusqu’à 2000 notifications par mois, avec des tarifs qui dépendent ensuite à la fois du volume de notifications et de contenus à synchroniser (forfaits à partir de 50€/mois).

Pour les autres besoins, par exemple du SaaS en marque blanche pour les mobile agencies ou de la licence pour intégration dans le système d’information du client, tout dépend de l’ampleur du

déploiement final, et donc de l’accompagnement que nous devrons effectuer en tant qu’éditeur expert pour une mise en place optimale d’Apps Panel.

Qui sont tes clients ?

Ce qui nous a poussé à créer la société Apps Panel pour éditer la plateforme éponyme, c’est que nous nous sommes rapidement rendus compte que le besoin d’un tel outil dépassait largement le cadre des agences de communication pour lequel il avait été conçu initialement !

D’abord les marques ou les grands comptes raisonnent de plus en plus en termes de ROI sur leurs applications mobiles : elles sont à la recherche d’outils et d’expertises dans ce domaine, que ce soit au sein de leurs équipes de développements ou par le biais de leurs prestataires habituels.

Ensuite, les éditeurs de logiciels ou de contenus peuvent de moins en moins faire l’impasse sur la mobilité, alors que leurs équipes de développements ne sont généralement pas formées à ces technologies très spécifiques : plutôt que de recruter une nouvelle équipe dédiée à la mobilité, l’utilisation de la plateforme Apps Panel et notre accompagnement leur permet d’intégrer à coûts maitrisés cette dimension.

Enfin, les intégrateurs et SSII doivent maintenant répondre aux besoins de mobilité de leurs clients, et la plateforme Apps Panel leur permet de le faire sur la base d’une solution mature et techniquement éprouvée.

Dans un domaine en plein essor, j’imagine que tu as déjà plein de concurrents?

La réponse est oui… et non ! Bien qu’étant un métier jeune, puisque le premier iPhone a débarqué en France il y a moins de 5 ans, il s’est rapidement créé une multitude de sociétés ultra spécialisées dans tel ou tel domaine de la mobilité.Toutes les compétences que nous intégrons existent donc prises séparément, mais l’originalité de la plateforme Apps Panel est d’être transversale à 5 de ces domaines, afin de répondre de façon cohérente et unifiée aux besoins de développements du mobile marketing :

  • hébergement optimisé des apps (cf. Mootwin)
  • Synchronisation de contenus (cf. Parse)
  • Notifications riches (cf. Urban Airship),
  • statistiques (cf. Flurry) et outils spécifiques au mobile marketing (cf. Capptain).

As-tu d’autres projets de création d’entreprises ?

Les idées ne manquent pas, mais le potentiel de développement d’Apps Panel pour les trois prochaines années est tel que je vais déjà m’y consacrer à 200% !
Florian, je te remercie et à bientôt !

 interview réalisée: Claustres Conseil Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 − = deux

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>